Publié par Cabinet du chineur

FONDET DE MONTUSSAINT  (Eugène de)

Belle lettre autographe signée d' Eugène Fondet  adressée à Léonce PINGAUD, historien (Dijon, 1841 - Ornans, 1923)  au sujet  de  la correspondance de Golovkine.

2 pages.  - Maître de langue française à Moscou durant 30 ans de 1876 à 1906. Natif du Jura il partit en Russie à 25 ans en 1876 comme enseignant. Les enseignants et les précepteurs français étaient à la fin du xixe siècle, très recherchés car on parlait beaucoup le français dans la bonne société russe du temps des tsars. On confia à Eugène Fondet la charge des écoles dépendant de la paroisse Saint Louis des Français: Saint Philippe de Néri pour les garçons et Sainte Catherine pour les filles. Le culte catholique fut toujours célébré à Saint. Louis des Français même après la révolution russe et pendant le régime communiste. Eugène Fondet était un bel homme, de forte corpulence. son visage portait une superbe barbe noire. Il revenait souvent en France et il épousa en 1881, Antoinette Griffond originaire d’une vieille famille jurassienne de Nozeroy. Après son mariage, le couple repartit à Moscou et Eugène Fondet fut nommé Directeur des écoles françaises citées plus haut et Directeur de l'Institut Elisabeth qui assurait l'enseignement secondaire. Nommé Maître de langue française à L'Institut Catherine et Alexandre Marie à Moscou qui étaient l'équivalent d'une université française. Eugène Fondet assurait également les traductions à la Secrétairerie et à la Chancellerie d'Etat. Pour tout le travail accompli, il fut nommé en 1890 Conseiller d'Etat Aulique de l'Empire de Russie..

R 37066   70

Commenter cet article