Publié par Cabinet du chineur

D'AURIOL (Jules)

Lettre autographe à entête du Journal la Patrie, signée du rédacteur Jules d'Auriol. Lettre de recommandation pour la publication d’un "Moniteur d'hygiène et de Salubrité" du  docteur Reinvillier pour les Communes.

2 pages 1/2, In-8  - M. Jules d'Auriol, rédacteur de la Patrie, rédacteur en chef de la Gironde, était, disait-on, le fils d'un ancien introducteur des ambassadeurs sous Charles X. Grand, le chef couronné d'une luxuriante chevelure d'un blond ardent, toute frisée, qui se dressait sur sa tête comme une crinière, il était élégant, hardi et beau parleur. M. Jules d'Auriol finit par épouser la veuve du fondateur des Bouillons Duval. Il S’adonna alors exclusivement à la direction de son importante industrie, acquit plusieurs domaines dans le Médoc et mourut millionnaire.

R 37503   45

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article