Publié par Cabinet du chineur

Lettre autographe de  Victor GIRAUD

Lettre autographe signée à l'en-tête de la Revue des Deux Mondes, datée du 23 8bre 1912. De Victor GIRAUD. - Monsieur le Directeur, Le remercie de son obligeance et de sa courtoisie. Je n'ai plus qu'à m'excuser de vous avoir encombré et importuné et de m'être laissé entraîner à trouver une petite leçon de politesse, de charité et même de style à M. Camille Pitollet.

1 page  - Victor GIRAUD (1868-1953) - Fils d'artisans, né à Melun en 1868. Etudes classiques au lycée de Mâcon, entre à l'Ecole normale supérieure en 1889. Nommé professeur en 1892 et agrégé de lettres en 1894. Succède à Joseph Bédier à la chaire de littérature française de Fribourg la même année. Reste à Fribourg jusqu'en 1904, et dirige dès 1902 la «Revue de Fribourg» pour deux ans, puis Brunetière l'appelle à la «Revue des Deux Mondes» comme secrétaire général. Collabore à de nombreux journaux, comme «Le Figaro», «La Quinzaine», «La Revue d'histoire littéraire de la France», «Annales de Philosophie chrétienne». Reçoit en 1912 la médaille d'or de la critique littéraire, est fait la même année chevalier de la Légion d'honneur, reçoit en 1926 un prix décerné par l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre. Laisse une oeuvre considérable, est appelé le «Sainte-Beuve de son temps». A cotoyé les ténors du catholicisme social français et suisses tout au long de sa carrière.

R30158 60

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article