Publié par livres.epuises.over-blog.com

CHAMPOLLION-FIGEAC. - Lettres inédites de Fénelon pour servir à deux passages de son histoire par M. De Bausset, publiées d'après les manuscrits de la bibliothèque de Grenoble.

 

Lettres inédites de Fénelon pour servir à deux passages de son histoire par M. De Bausset, publiées d'après les manuscrits de la bibliothèque de Grenoble.

Paris, Goujon, Libraire de LL.AA.RR Madame la Duchesse de Berry et Madame la Duchesse d'Orléans, 1817. In-8, 44 p. Inscription manuscrite  offert à Désiré Rochette.- (RAOUL-ROCHETTE (Désiré-Raoul Rochette dit)) Archéologue français. Reliure plein maroquin rouge signée Clauss, dos à nerfs, titre doré sur le dos.

La première lettre est relative au livre des maximes des Saints. Fénelon s'y déclare disposé à condamner très simplement ce livre, s'il est condamné par le pape ; mais il se plaint du tour que l'on donne à ses lettres et à ses paroles. "Je suis, écrit-il à l'évêque de Blois, accoutumé à l'injustice. Quoi que je dise et quoi que je fasse, il faut que j'aie tort". La seconde est une réponse au père Lachaise, et concerne les cérémonies chinoises. "Si vous me demandiez, dit Fénelon, ce que je pense du fond de la question, je vous répondrais que j'attends d'apprendre, par la décision du pape, ce qu'il en faut penser. Il appendra lui-même, par son légat, quelle est la véritable intention des chinois pour rendre ce culte religieux ou purement civil, et c'est ce que j'ignore".

Réf : 18119. - 1000

 

 

Commenter cet article