Publié par Cabinet du chineur

Le Livre Des Bêtes Enchantees. -  Adrienne Segur –Flammarion
Le Livre Des Bêtes Enchantees. -  Adrienne Segur –Flammarion
Le Livre Des Bêtes Enchantees. -  Adrienne Segur –Flammarion
Le Livre Des Bêtes Enchantees. -  Adrienne Segur –Flammarion

Flammarion 1956. Un volume grand in-4°(33x25cm). cartonnage d'éditeur. 141p; illustrations hors-texte en couleurs et en noir et vignettes bicolores dans le texte d’Adienne SEGUR ;

Contes populaires russes : Kuz'ma skorobogaty et la renarde. Kisa la chatte ensorcelée. Le cerf au sabot d'argent. La princesse grenouille. Finist le beau sokol; Contes populaires japonais : La tortue d'Urashima ; Contes de Grimm : Hans et la petite chatte tigrée. Les sept princes corbeaux ; Contes d'Andersen : Poucette. Le briquet. Les cygnes sauvages ; Comtesse de Ségur : Blondine. Bonne-biche et Beau-minon.

Adrienne Ségur était illustratrice. Elle a illustré de nombreux contes de fées.

Elle était la fille d'un écrivain français, Nicolas Ségur, ami d'Anatole France, et d'une grecque. Elle commença avant la guerre à Paris, une carrière de dessinatrice sous le nom d’Adrienne Novel. Elle épouse le poète et penseur égyptien Mounir Hafez, secrétaire d'Henri Michaux. de dix ans plus jeune qu'elle, vers 1932. Au Figaro, elle anime la page enfants et en devient directrice jusqu'en 1939. Après la guerre, elle explore un univers plus riche où la nature et les animaux figurent tels des « tableaux ».

Elle mettra son talent à la disposition d'écrivains comme Colette dans « L'Enfant et le sortilège » (1967), pour des programmes de spectacle (Les Compagnons de la Chanson), pour des cartes de voeux publicitaires (Van Cleef et Arpels)… Elle a cessé de dessiner vers 1973, l'arthrose ne lui permettant plus de travailler.

Ses illustrations, promues par l'éditeur Flammarion dans les années 50 et 60 ont eu beaucoup de succès, en France mais aussi auprès d'amateurs passionnés anglo-saxons. 

Ref 40740

Commenter cet article