Publié par Cabinet du chineur

PERROUD (Claude Marie)

Belle lettre autographe signée de l'historien Claude Perroud adressée à Léonce PINGAUD, historien (Dijon, 1841 - Ornans, 1923). Au sujet d’une vérification de la lettre de Brinot à Droz en 1780 que Pingaud a publié , il explique que Brinot a une chienne d’écriture et que l’on peut se tromper, etc..

Marseille,  place Leverrier, 7 janvier 1911. Une Page.  - Claude Marie Perroud est né le 28 janvier 1839 à Villefranche-sur-Saône (Villefranche en Beaujolais) située dans le département du Rhône, son père Claude à Arnas. Décédé en décembre 1919 à Lagnieu (Ain). Le 5 octobre 1860 chargé de cours au lycée impérial du Puy. Rédacteur au Moniteur de la Haute-Loire. Le 8 avril 1865 il est nommé au lycée de Clermont, fit connaissance de Justin Bourget père de Paul Bourget et de Henry son futur gendre. En 1866, il se met en congé et prend la direction du Courrier de l'Ain à Bourg jusqu'en 1871 où il retourne à l'université en entrant au lycée de Bourg puis au lycée de Lyon pendant six ans ; il y fait la connaissance du poète Victor de Laprade. Il prend un congé pour terminer ses thèses en 1878-1879 et est nommé maître de conférence de géographie à la faculté de Douai. Soutient ses thèses à la Sorbonne en 1881.Il fut recteur de l'université de Toulouse où une rue porte son nom.

R 37074   40

Commenter cet article