Publié par Cabinet du chineur

Général Marcoz - Dijon 1909

Lettre autographe signée  du  Général Marcoz. Dijon le 7 janvier 1909. Adressée à un Sénateur.

4 pages, in-8. Curieuse lettre : Je dis quelquefois : si j'étais le bon dieu seulement pendant 5 minutes il y a diablement des choses que je rectifierais... Art 1  Tout le monde serait heureux et même malgré soi..; car il y a des gens tellement bizarres ou grincheux qu'ils récalcitreraient même devant l'obligation d'être heureux.  -

R 36372   30

Commenter cet article