Publié par Cabinet du chineur

BERVILLE  (Saint-Albin)

Lettre autographe signée de Saint-Albin BERVILLE adressée à Voiselle, secrétaire de l'Athénée, il lui est impossible d'assiter à la séance de dimanche suite à une une attaque de rhume, etc..

23 avril 1823 Lettre d'une page  - Saint-Albin Berville, né le 22 octobre 1788 à Amiens et mort à Fontenay-aux-Roses, le 25 septembre 1868, est un magistrat et homme de lettres français. Fils de Joseph Berville, cet avocat éloquent et libéral défendit Paul-Louis Courier (1821) et Béranger (1822), fut nommé député de Seine-et-Oise (1838) et fut réélu à l’Assemblée constituante (1848).

R 37022   40

Commenter cet article