Publié par Cabinet du chineur

PAILLERON Edouard (1834-1899).

Lettre Autographe Signée adressée à un ami pour lui témoiger toute son affection et son soutien dans l'épreuve du deuil qu'il traverse.

In-12, 2 face écrites.  - Poète et auteur dramatique, il fut le gendre de Buloz et collabora à la Revue des Deux Mondes que dirigeait son beau-père. Ses meilleures œuvres sont un volume de vers, Amours et haines, et des comédies en vers et en prose : les Faux Ménages, L’Âge Ingrat, l’Étincelle, Le Monde où l'on s'ennuie, La Souris, etc. Édouard Pailleron fut élu à l'Académie le 7 décembre 1882 en remplacement de Charles Blanc et reçu par Camille Rousset le 17 janvier 1884. Il répondit au discours de réception de Ludovic Halévy. Mort le 19 avril 1899.

R 14981   50

Commenter cet article