Publié par Cabinet du chineur

Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Tableau ancien – Copie de La Tentation de Saint Antoine Retable d’Issenheim
Dimensions  110 * 120 cm – Bon état Génral - 
Grünewald a peint la Tentation de saint Antoine sur l’un des volets encadrant la caisse du retable du retable, le second
présentant la Rencontre de saint Antoine et de Saint Paul. Malgré le titre qu’on lui donne, la scène ne montre rien de tentant.
On pense davantage à une agression. D’horribles démons attaquent saint Antoine, réputé pour son pouvoir de guérisseur des corps et des â m e s. Il est à terre, on lui arrache son manteau qu’il suffisait de toucher pour être guéri. Le combat semble perdu. Mais dans le ciel, une lumière apparaît : on peut garder espoir.
En bas à gauche, une étrange figure apparaît. Elle semble porter toutes les maladies de la terre. Le retable était placé à
Issenheim, dans un couvent-hôpital qui soignait les malades atteint par une terrible maladie : le mal des ardents (le feu de saint
Antoine). Cette image, comme un miroir, renvoyait les malades d’Issenheim à leurs propres tourments

Commenter cet article